Qu’est-ce que la dépression?


Parmi les différents types de dépression, on retrouve la Dépression Généralisée, qui se caractérise par une tristesse et une perte d'intérêt persistantes, présentes la plupart du temps pendant au moins deux semaines. Les personnes atteintes de ce type de dépression peuvent ressentir une fatigue chronique, une difficulté à se concentrer, des troubles du sommeil (insomnie ou hypersomnie), une irritabilité, des changements d'appétit et une baisse de l'estime de soi. Les symptômes peuvent varier en intensité, mais ils affectent généralement la capacité à fonctionner normalement dans les activités quotidiennes.


En plus de la dépression, de nombreux individus souffrent de phobies spécifiques, de phobies sociales, de troubles paniques, de troubles obsessionnels-compulsifs (TOC) et de troubles de stress post-traumatique (TSPT). Ces troubles anxieux peuvent coexister avec la dépression ou être des problèmes de santé mentale distincts.


Les phobies spécifiques et leurs altérations sur la qualité de vie


Les phobies spécifiques se manifestent par une peur intense et irrationnelle d'un objet, d'une situation ou d'une activité spécifique. Les personnes atteintes de phobies spécifiques peuvent ressentir une anxiété intense et éviter activement les déclencheurs de leur phobie, ce qui peut entraîner une altération significative de leur qualité de vie.


La phobie sociale


Egalement appelée trouble d'anxiété sociale, se caractérise par une peur extrême des situations sociales ou de performance, où l'individu craint d'être jugé ou humilié par les autres. Les personnes atteintes de phobie sociale peuvent éviter activement les interactions sociales ou les situations de performance, ce qui peut entraîner un isolement social et une détresse significative.


Le trouble panique


Il se manifeste par des attaques de panique récurrentes et inattendues, accompagnées de symptômes physiques intenses tels que des palpitations cardiaques, des douleurs thoraciques, des sensations d'étouffement, des vertiges et des sensations de perte de contrôle. Ces attaques de panique peuvent être débilitantes et entraîner une appréhension constante de leur réapparition, ce qui peut affecter la qualité de vie et la confiance en soi.


Le trouble obsessionnel-compulsif (TOC)

Il est caractérisé par des obsessions récurrentes et des compulsions ou rituels répétitifs. Les obsessions sont des pensées intrusives et indésirables qui provoquent de l'anxiété, tandis que les compulsions sont des comportements répétitifs effectués pour réduire l'anxiété ou prévenir une situation redoutée. Les personnes atteintes de TOC peuvent passer de longues périodes à effectuer ces rituels, ce qui peut interférer avec leur fonctionnement quotidien.


Le trouble de stress post-traumatique (TSPT)

Il survient après avoir vécu ou été témoin d'un événement traumatique, tel qu'un accident grave, un abus, une agression sexuelle, un désastre naturel ou une guerre. Les personnes atteintes de TSPT peuvent éprouver des flashbacks traumatisants, des cauchemars, de l'anxiété, de l'irritabilité, de l'hypervigilance et une évitement persistant des rappels de l'événement traumatique.


En quoi les TCC aident les patients?


Pour traiter ces troubles de santé mentale, la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est souvent recommandée. La TCC est une approche thérapeutique basée sur l'idée que les pensées, les émotions et les comportements sont étroitement liés et peuvent influencer la santé mentale d'une personne. La TCC vise à identifier et à modifier les schémas de pensée négatifs et les comportements maladaptifs, en utilisant des techniques telles que la restructuration cognitive, l'exposition progressive, l'apprentissage des compétences en résolution de problèmes , le travail de décryptage du noeud initial qui a conduit à la dépression , une réharmonisation par la prise de conscience , le déblocage de la situation, et ma technique  ORIUS  en cas de dépression chronique due à un blocage trans-générationnel ou foetal.


En travaillant avec un thérapeute formé en TCC, les patients peuvent apprendre à reconnaître leurs schémas de pensée négatifs, à remettre en question leurs croyances irrationnelles, à acquérir des compétences pour faire face à l'anxiété et à lutter contre les comportements d'évitement. La TCC offre des stratégies pratiques pour gérer les symptômes et favoriser une meilleure qualité de vie. Il est important de noter que chaque personne est unique, et le traitement doit être adapté aux besoins individuels.



Comprenons pourquoi chaque cas est unique:


Dans notre mal-être, nous ressentons une lutte intérieure caractérisée par de la colère, de la honte, de l'anéantissement et du mépris envers nous-mêmes et les autres. Pour comprendre pourquoi nous ressentons ces émotions négatives, il est essentiel d'explorer les différents centres de notre cerveau.


Nous avons trois centres distincts dans notre cerveau : le cerveau reptilien, le cerveau limbique et le néocortex. Dans la sagesse populaire, on les associe respectivement au ventre, au cœur et à la tête. Chaque centre a ses propres fonctions et influences sur notre comportement et nos émotions.


Le cerveau reptilien

Egalement appelé centre instinctif, est responsable de nos instincts et réflexes les plus primaires. Il est lié à notre survie et peut nous pousser à agir de manière incontrôlable dans des situations de danger ou de stress.


Le cerveau limbique, ou centre émotionnel.


Il est responsable de nos émotions et de nos sentiments. Il nous permet d'entrer en relation avec les autres et avec nous-mêmes, en ressentant et en exprimant nos émotions.


Le néocortex, ou centre mental


Il est le siège de notre réflexion, de notre planification et de notre conscience réflexive. Il nous permet d'analyser rationnellement les situations, de peser le pour et le contre avant d'agir.


Lorsque nous faisons appel à l'un de ces centres, nous adoptons différents modes de fonctionnement. Le centre instinctif nous pousse à agir rapidement pour survivre. Le centre émotionnel nous fait ressentir et exprimer nos émotions face à différentes situations. Le centre mental nous permet d'analyser et de planifier de manière rationnelle.


Chaque personne a une priorité différente parmi ces trois centres, ce qui conduit à trois grandes typologies : les instinctifs, les émotionnels et les mentaux. Il est important de noter que ces typologies ne déterminent pas l'intelligence d'une personne, mais plutôt sa manière préférentielle de fonctionner sous stress.


Le centre instinctif, en raison de son lien avec les expériences passées, cherche à réagir de manière réflexe en se basant sur ce qui a fonctionné auparavant. Le centre émotionnel est centré sur l'instant présent, réagissant aux émotions changeantes. Le centre mental, quant à lui, se projette dans le futur en cherchant à planifier et à anticiper.


Chaque centre est animé par une énergie émotionnelle spécifique.


Le centre instinctif est associé à la colère, une énergie provenant des tripes. Le centre émotionnel est lié à l'identité et à la question de qui nous sommes réellement. Le centre mental est marqué par la peur, liée à l'anticipation de l'avenir.Le mal-être que nous ressentons peut être lié à une prédominance d'un centre particulier ou à une difficulté à équilibrer ces centres. Par exemple, la prédominance du cerveau reptilien peut engendrer des comportements agressifs ou dominants. Une prédominance du cerveau émotionnel peut entraîner une dépendance affective ou une peur de l'abandon.

Un déséquilibre dans le centre mental peut provoquer une anxiété excessive.


Il est important de reconnaître ces influences et de comprendre leur origine pour mieux gérer notre mal-être. Parfois, notre comportement est conditionné par notre cerveau reptilien, influencé par nos expériences passées et les attentes parentales ou sociétales depuis notre génèse et naissance. Il peut donc être nécessaire de travailler sur notre estime de soi et d'identifier nos peurs pour gérer notre mal-être et trouver enfin un équilibre émotionnel et mental.


En conclusion, notre mal-être peut être attribué à une lutte entre les différents centres de notre cerveau. Comprendre ces influences et travailler sur notre équilibre émotionnel et mental nous permet de mieux gérer nos émotions négatives et de trouver un bien-être plus profond.


Je vous reçois pour vous aider à évaluer la situation spécifique dans laquelle vous vous trouvez, d’abord un décryptage de votre mal être  et vous recommander le meilleur plan de traitement, en combinant éventuellement la TCC avec d'autres de mes approches thérapeutiques.






prise de rdv pour une consultation

Téléphone / Whatsapp
+ 33 6 60 56 08 06
Accès
76 Boulevard des Batignolles 75017 (Paris)
Métro Rome et Villiers (Ligne 2 et 3) Bus 30 et 94
Contactez Valérie Grumelin

formulez votre demande

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Paiement de la télé-consultation

Réserver une télé-consultation

Valérie Grumelin vous contactera suite au règlement dans les plus brefs délais pour convenir d'un créneau pour la télé-consultation ou via Whatsapp.