Crise de la quarantaine

Envie de tout plaquer pour changer de vie à 40 ans : la crise de la quarantaine

Tout le monde a entendu parler de la crise de la cinquantaine. Mais bien que plus confidentielle, la crise de la quarantaine fait de plus en plus de victimes, de quadras en plein bilan de milieu de vie, s’interrogeant sur leurs choix avec une furieuse envie de tout plaquer. A 40 ans, la crise ne devrait pourtant pas raisonner comme un problème, mais plutôt comme une opportunité de s’assurer d’être sur le bon chemin. Changer de vie à 40 ans peut être l’occasion de rencontrer l’adulte que nous somme devenu, de redonner du sens à son existence.

Entre 35 et 45 ans

Le temps des remises en question

Moment charnière de la vie, la période se situant entre 35 et 45 ans est souvent un temps de remise en question parsemé de doutes et générateur d’inconfort. Tout plaquer à 40 ans, changer de vie sans attendre, aller voir ailleurs, se séparer, démissionner ou encore déménager sont autant de décisions prises à la hâte, potentiellement lourdes de conséquences et de regrets.

Changer de vie à 40 ans pourquoi pas, mais à condition que ce soit pour « mieux » ! Encore faut-il avoir cerner le problème et bien compris la question pour lui apporter la réponse adéquate ! Si des problèmes familiaux peuvent venir perturber la vie professionnelle, des soucis au travail peuvent également se répercuter au sein du foyer. Quand on ne se sent pas bien dans son travail pourquoi cela joue sur son état personnel? S’agit-il de la fameuse crise de la quarantaine ? Comment savoir précisément d’où vient le malaise ? Comment identifier la source du problème ?

Gare aux conséquences

Générant souvent une crise, la quarantaine peut avoir des conséquences plus ou moins dévastatrices selon les individus, et la radicalité de leurs changements de vie. La crise des 40 ans peut ainsi donner lieu à une rupture, un déménagement, une remise en question de son éducation, un déménagement, un besoin de donner un nouveau sens à son existence, ou encore au simple désir de s’épanouir réellement.

Lorsque arrive la crise de la quarantaine

A la quarantaine, prêt pour la crise !

Généralement, quand arrive la crise de la quarantaine, nous avons mûri grâce à nos premières expériences personnelles et professionnelles, chargées de plus ou moins de réussites et parfois de renoncements. Nous nous sommes plus ou moins épanouis et avons développé des compétences.

Alors pourquoi cette envie de tout plaquer, de changer de vie 40 ans ?

Cette première période de vie professionnelle n’a pas toujours été le fruit d’un choix objectif et fort de cette lucidité acquise avec les années, nous souhaitons que la seconde partie de notre vie soit plus maîtrisée à partir de 40 ans. Un changement de vie quel qu’il soit peut représenter un choix plus conforme à ce que nous sommes devenus avec le temps.

La reconnaissance de soi par la médiation d’autrui

L’expression de ce besoin peut alors prendre différentes formes : une crise personnelle ou un questionnement, un besoin de changement professionnel, un sentiment d’inconfort, de frustration, ou encore l’impression de ne pas toujours maitriser sa vie. Tout plaquer est trop souvent l’option envisagée, l’espoir d’un changement de vie grandit à la quarantaine. C’est à ce moment, mais parfois plus tard que l’accompagnement par un professionnel, psychologue et coach en développement personnel et professionnel peut vous aider à faire des choix objectivés, à comprendre ce qui vous anime, à transformer des expériences négatives ou douloureuses en force. Il s’agit en quelques sortes d’une « reconnaissance de soi par la médiation d’autrui ».

Avant de tout plaquer pour changer de vie à 40 ans : et si vous évoquiez votre crise de la quarantaine avec Valérie Grumelin ?

Qui est-elle ?

« Rendre perfectible notre imperfection en comprenant les raisons causes et conséquences de nos diverses souffrances afin de s'épanouir et se réaliser : Libre, authentique et aligné. »
Valérie GRUMELIN

Valérie Grumelin est spécialiste des thérapies brèves, psychanalyste et thérapeute comportementaliste d'approche intégrative pour un alignement "psychique physique et énergétique". Si depuis quelques années elle a développé la thérapie à distance, elle consulte également dans plusieurs villes (Paris, Lyon, Rosas en Espagne), et en plusieurs langues : français, espagnol, anglais, hébreux. Valérie utilise également Skype, FaceTime, Meeting, Zoom, Whatsapp ainsi que Messenger. Autrice de la méthode de déblocage psychologique ORIUS (Rebirth Intra Utérin en régression EMDR), elle est spécialiste du mal être lié à l’origine de l’individu, et des blocages émotionnels. Il n’est pas rare qu’à l’issue d’un déblocage opéré avec ORIUS, le patient en crise de la quarantaine ait besoin d’un accompagnement de type coaching pour retrouver le bon chemin.

Découvrir ORIUS
En savoir plus sur Valérie Grumelin

Spécialiste des thérapies brèves

Valérie Grumelin propose à ses patients une formule intéressante et inédite : une séance de décryptage suivie de quelques séances. Il s’agit de comprendre d'où vient le blocage, ce qui limite ou dérange le patient, avant de passer à la thérapie comportementale de déblocage.

Les consultations sont ouvertes du lundi au vendredi, de 9 heures à 20 heures. 
76, Bd des Batignolles
Paris 75017 France
m° Rome ou Villiers Ligne 2
+33 (0)6 60 56 08 06

vgh@valeriegrumelin.com
Skype: valeriegrumelin
N’hésitez pas à remplir le formulaire de contact !

Rdv pour une consultation

 J’autorise le site Valeriegrumelin.com à enregistrer mes données.
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Posted in Mes articles thématiques.