Comment devient-on ce que nous sommes, c’est à dire des êtres à part entière?

 

Étant donné que nous possédons près de 50% de gênes du côté de notre père, et 50% de gênes du côté de notre mère, est-il possible de devenir 100% soi-même et savoir qui l’on est vraiment? Auquel cas quand le devient-on ? Comment se connaître soi-même ?

Est-ce par l'apport de l'inné ou de l'acquis que nous nous définissons?

Qui l’on est vraiment, un savoir multifactoriel

En fait, ce n'est ni par l'un ni par l'autre ! Pour savoir qui l’on est vraiment, il convient d’observer la subtile combinaison des deux, en tout équilibre. Les deux interagissent d’une façon extrêmement complexe ; c'est ainsi que nous devenons qui nous sommes réellement, c’est à dire un être humain unique.

Comment se connaître soi-même?

Pour se connaître soi-même et se construire, il nous faut donc avant tout prendre conscience de notre existence, et la comprendre. Trouver à travers les autres qui nous sommes, en interagissent avec eux, pour savoir qui l’on est vraiment. Plus nous rencontrons de gens, plus nous apprenons de nous-même : nous savons ce qui nous attire, ce qui nous intéresse et ce qui nous fait suivre une voie qui nous paraît être la nôtre.

Devenir qui nous sommes, un long apprentissage

Pas de réelle conscience de soi avant 18 mois

Comprendre ainsi que nous sommes différents et uniques, pour acquérir la conscience de nous-mêmes, est une chose très difficile à faire. Ainsi, le nouveau-né prend conscience de lui-même à travers le miroir à seulement 18 mois. Avant il n'a pas conscience de son image, et ne se reconnaît pas dans le miroir, alors qu’il reconnaît sa mère ou son père s’il est assis avec eux face au miroir. Ils ne se reconnaissent pas eux-mêmes, bien qu’ils aient déjà une conscience de soi partielle vers 4 mois, dès lors qu’ils interagissent avec les autres.

ADN Vs. Expérience

C’est ainsi que pour savoir qui nous sommes vraiment, nous commençons par l’exploration à nous construire et nous épanouir pleinement. Notre environnement et notre culture nous façonnent, et les gênes de notre ADN, inscrits en nous, dessinent notre personnalité. Il est donc important de multiplier les nouvelles situations, les rencontres et les expériences pour

découvrir qui nous sommes vraiment. L’apprentissage de la connaissance de soi passe par l’expérience de l’autre.

Le développement personnel

L’enfance, berceau de notre personnalité

Notre tempérament nous permet de gérer nos émotions et peut évoluer dans le temps.

Tout dépend de la tendresse, de l’amour et de la réciprocité véhiculés par les parents et les figures proches. Plus la figure parentale se veut accompagnatrice, rassurante et protectrice, et plus nous serons capables de gérer nos émotions, nos peurs et nos stress. Les attentions et la dynamique des parents atténuent les peurs des enfants. Un enfant « rassuré » est un potentiel adulte capable d’expérimenter, d’apprendre à se connaître lui-même, pour savoir qui il est vraiment.

Lorsque l’hypersensibilité empêche de se rencontrer

Ainsi, derrière une difficulté à se connaître et à savoir qui l’on est vraiment, se cache souvent nos premières années de vie. Lorsque l’on estime que nos parents n’ont pas été assez présents durant notre petite enfance, que nous avons manqué de protection et de liens de communication, il n’est pas rare de ressentir une grande hypersensibilité face à l’inconnu, la peur du vide et du changement. Parfois, cette hypersensibilité devient chronique, et nous empêche de devenir qui nous sommes réellement.

Envie de d’apprendre à vous connaître vous-même pour savoir qui vous êtes vraiment?

Des solutions pour se rencontrer enfin

Psychanalyste, thérapeute comportementaliste d’approche intégrative, Valérie Grumelin propose des thérapies brèves d’une efficacité remarquable.

« Si cette hypersensibilité devient chronique, vous pouvez, par LA THÉRAPIE COMPORTEMENTALE et MA TECHNIQUE ORIUS , vous permettre d’accéder à votre inné, et ainsi connaître votre vrai tempérament, pas seulement celui conditionné par votre acquis environnemental. En effet, tout évolue, rien n’est figé. Il suffit d’en prendre conscience et de se donner les moyens de se connaître dans l’idéal de soi. » Valérie

Une thérapie sur-mesure

Inutile d’habiter Paris pour envisager d’apprendre à se connaître soi-même avec Valérie GRUMELIN. Les consultations peuvent se faire au cabinet, dans le cadre de rendez-vous sur internet, ou encore par téléphone (Skype, FaceTime, Meeting, Zoom, Watsapp et Messenger). Spécialiste des blocages émotionnels et du mal être lié à l’origine de l’individu, Valérie Grumelin consulte en plusieurs langues : français, espagnol, anglais, hébreux. La psy est également l’auteur de la méthode de déblocage émotionnel ORIUS (Rebirth Intra Utérin en régression EMDR).

« Avant de soigner, je questionne, interroge, écoute, comprends et dirige le patient vers un travail individuel, une thérapie sur-mesure. Il s’agit d’un travail précis à valider ensemble aussi bien en matière de diagnostique qu’en terme de durée thérapeutique, et ce dès la première séance. » Valérie

Devenez qui vous êtes avec Valérie Grumelin

Valérie Grumelin consulte du lundi au vendredi, de 9 heures à 20 heures.

76, Bd des Batignolles Paris 75017 France m° Rome ou Villiers Ligne 2

+33 (0)6 60 56 08 06 vgh@valeriegrumelin.com

Skype: valeriegrumelin

Rdv pour une consultation

 J’autorise le site Valeriegrumelin.com à enregistrer mes données.
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Posted in Mes articles thématiques, Mon actualité.