La peur de la PMA- Procréation Médicalement Assistée

Elle peut représenter un sujet très sensible pour les femmes en désir de grossesse tardive. Ce type de traitement est souvent considéré comme le dernier espoir pour les couples qui cherchent à avoir un enfant, mais il peut également susciter de nombreuses inquiétudes et craintes. Dans cet article, nous examinons les peurs les plus courantes associées à la PMA et les moyens de les vaincre. La première peur est souvent liée aux traitements eux-mêmes.‍

La peur de la PMA- Procréation Médicalement Assistée

La peur de la PMA (Procréation Médicalement Assistée)

La PMA peut impliquer de nombreux traitements invasifs.

Les injections d'hormones, les prélèvements d'ovules et les transferts d’embryons sont vécus pour certaines femmes comme stressant, l'idée de subir ces interventions peut être très anxiogène et même mal vécu. Il est important de comprendre que les traitements de PMA sont généralement très sûrs et qu'ils ont aidé de nombreux couples à concevoir un enfant.

Un autre facteur de peur est la peur de l'échec.

La PMA n'est pas garantie de réussir, et il peut y avoir plusieurs tentatives nécessaires avant d'obtenir une grossesse. Pour certaines femmes, l'idée de subir des traitements coûteux et invasifs sans résultats peut être très décourageante. Cependant, il est important de se rappeler que la plupart des couples qui cherchent à concevoir un enfant via la PMA finissent par réussir.

Une autre peur courante est celle de la stigmatisation sociale.

Certaines femmes peuvent se sentir gênées ou honteuses de recourir à la PMA pour concevoir un enfant, et elles peuvent craindre les réactions négatives de leur entourage. Il est important de comprendre que la PMA est devenue un traitement courant pour les couples qui cherchent à avoir un enfant et qu'il n'y a rien de honteux à le faire. Enfin, il y a la peur de ne pas pouvoir établir un lien maternel avec l'enfant conçu via PMA.

Certaines femmes peuvent se demander si elles seront en mesure de se sentir proches de l'enfant qui résulte de ces traitements. Il est important de comprendre que les mères qui ont conçu un enfant via PMA peuvent établir une relation forte et aimante avec leur enfant, tout comme les mères qui ont conçu naturellement.

La peur de la PMA est tout à fait normale pour les femmes.

Malgré l’appréhension il est important de comprendre que la PMA est un traitement sûr et efficace pour les couples qui cherchent à concevoir un enfant. En outre, il est crucial de prendre en compte l'importance de l'accompagnement psychologique lors du processus de PMA. L'accompagnement psychologique et les TCC, peuvent aider les femmes à gérer leurs peurs et les anxiétés associées à la PMA.

Gérer également leurs échecs et les soutenir pour leur donner envie de continuer et recommencer. Les thérapies telles que la thérapie cognitives-comportementales (TCC) peuvent aider les femmes à changer les pensées négatives en pensées positives, ce qui peut contribuer à réduire l'anxiété et le stress associés à la PMA.

Se préparer et apprendre à accueillir et accepter La PMA

Ces thérapies peuvent aider les femmes à apprendre à accepter les incertitudes du processus de PMA et à se concentrer sur ce qui est important pour elles. Le soutien peut offrir un espace sûr et accueillant où les femmes peuvent partager leurs peurs et leurs préoccupations avec d'autres femmes qui vivent les mêmes expériences en groupe de soutien. Les groupes de soutien peuvent également fournir un soutien émotionnel continu, ce qui peut aider les femmes à traverser les hauts et les bas du processus de PMA.

Suivre un accompagnement psychologique pour une PMA

En conclusion, la PMA peut être une expérience émotionnellement chargée pour les femmes en attente de grossesse. Cependant, l'accompagnement psychologique peut jouer un rôle crucial pour aider à vaincre les peurs et les anxiétés associées à la PMA. Pour conclure je dirais que Les femmes qui cherchent à concevoir un enfant aidé ou pas par la PMA devraient consulter un psychothérapeute expérimenté en soutien psychologique à la PMA pour obtenir le soutien dont elles ont besoin et se sentir allégées de leurs gamberges mentales et émotionnelles fréquentes.

Dans quel cas envisager une prise en charge psychologique de l’infertilité ?

Si vous pensez recourir à la PMA mais que vous sentez qu’elle vous procure un stress ou une envie de comprendre votre blocage de grossesse avant de passer à la technique médicale n’hésitez pas à vous faire prendre en charge psychologiquement pour exprimer vos doutes, vos peurs, votre frustration et votre sentiment d’injustice ou de culpabilité.


Sachez que si votre inconscient reste bloqué malgré les techniques de traitement purement médicales vous ayant été proposées, il est nécessaire alors de suivre une consultation de déblocage psychologique, pour comprendre l’origine de votre infertilité surtout si elle est inexpliquée avant de "rentamer" une nouvelle technique de PMA.

N'hésitez pas à prendre rendez-vous, dès aujourd'hui, pour une consultation.

Articles associés

Ce sujet vous intéresse ? Voici d'autres articles associés à ce sujet.

Voir tous les Articles

prise de rdv pour une consultation

Téléphone / Whatsapp
+ 33 6 60 56 08 06
Accès
76 Boulevard des Batignolles 75017 (Paris)
Métro Rome et Villiers (Ligne 2 et 3) Bus 30 et 94
Contactez Valérie Grumelin

formulez votre demande

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Paiement de la télé-consultation

Réserver une télé-consultation

Valérie Grumelin vous contactera suite au règlement dans les plus brefs délais pour convenir d'un créneau pour la télé-consultation ou via Whatsapp.
`javascript:history.back(-1);