selfie mania

Les comportements obsessionnels

SELFIE-obsession

Une pensée obsessionnelle, qu’est-ce que c’est ?

Définition

Qu’appelle-t-on un comportement obsessionnel ? Un comportement ou une pensée obsessionnelle est une attitude que l’on ne peut pas se résoudre à stopper, sous peine de se sentir de mauvaise humeur ou sans plus de motivation dans sa journée.

Lorsqu’une envie de selfie trahie une pensée obsessionnelle

Le comportement obsessionnel le plus flagrant et le plus tendance aujourd’hui est certainement celui se prendre en selfie. Devenu une addiction, il se traduit par des pensées obsessionnelles, souvent suivies d’un passage à l’acte.

La fréquence

A partir de quelle fréquence est-il permis de parler d’obsession ? Entre trois fois par jour et voir même toute la journée, nombre de personnes ne résistent pas à se prendre en selfie pour partager sur les réseaux sociaux leurs différentes prouesses du jour, même si cette dernière consiste juste à offrir son plus beau sourire.

Pourquoi l’idée de selfie se transforme-t-elle en pensée obsessionnelle ?

L’expression d’un besoin

Un besoin d’être reconnu, regardé, comme l ‘enfant qui demande une attention particulière à ses parents pour toutes les actions délicates et dangereuses qu’il est capable de fournir dans le cadre de son apprentissage. Regarde papa comme je saute bien, admire maman comme je grimpe haut !

Il pourrait donc s’agir de deux catégories essentielles d’individu

  • ceux qui ont été surprotégés à l’extrême et qui n’ont pas pu montrer à leurs parents leurs exploits faute de ne pas y avoir eu droit..
  • ceux qui n’ont jamais été valorisés ni reconnus par leurs parents bien souvent absents pour manifester leur enthousiasme et leur fierté à leurs enfants.

La pensée obsessionnelle consiste alors à en vouloir trop et à en faire trop, comme pour rattraper le temps perdu.

Réseaux sociaux & estime de soi

Pour les victimes de pensées obsessionnelles, les réseaux sociaux jouent alors le rôle du repère parental. Il permettent en effet aux obsessionnels de continuer leur course folle de reconnaissance et de besoin de plaire, en s’affichant dans toutes sortes d’exploits, ou non d’ailleurs.

Ainsi ils pensent restaurer leur image narcissique et retrouver par là même une estime de soi.

Mais attention car l’obsession n’est pas saine !

Ces penseurs obsessionnels peuvent ainsi être gagnés par une certaine dépendance, déprimés par une insuffisance de likes, voir même mis en échec par rapport à leurs amis qui eux récoltent d’avantage d’étoiles et de like.

Ce comportement cache donc un besoin de reconnaissance et d’amour.

Reste à savoir s’aimer en prenant soin de soi, et non en prenant tous les risques, comme monter dans un train en marche ou sauter dans le vide pour se faire remarquer.

La solution ? S’aimer et prendre soin de soi !

Un regard positif et bienveillant

S’aimer c’est prendre soin de soi, sans se mettre en danger ni pour épater la galerie ni pour faire comme tout le monde, mais juste pour éprouver un regard positif et bienveillant sur nos faits et gestes. Alors comment faire fructifier notre potentiel si souvent caché, enfoui en nous ou en nos enfants, pour éprouver et récolter cette paix tant espérée ?

Le décryptage et le déconditionnement

En une consultation de décryptage, nous évoquons ensemble les comportements et pensées qui vous semblent obsessionnels, et nous restaurons l’estime de soi en nous attachant avec attention au conditionnement ayant provoqué ce comportement ou ces pensées obsessionnelles, pour nous en déconditionner totalement.

On commence quand ?

Comme le disait si justement Albert Einstein : « Le Monde est dangereux à vivre, non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. » Le pire étant ceux qui se voient souffrir et qui ne réagissent pas…
Stop ! Commençons tout de suite : soyons donc opératifs afin de devenir « acteur » de notre vie.

Posted in Articles de presse, Mes articles thématiques.