Sexualité et manque de libido chez l'homme la femme ou le couple

Il arrive que le désir  ou l’orgasme ne soient pas au rendez-vous. De nombreux facteurs peuvent en effet venir troubler la libido, l’anima et l’animus, la maladie, la baisse de libido, le dessèchement  après ménopause, le déséquilibre hormonal, les troubles ou problèmes d'érection, les conflits conjugaux qui engendre du stress.

Les problèmes relationnels après accouchement ou traumatismes dans le couple

Réveiller sa libido à l'aide d'un psy qui vous accompagne dans vos frustrations et désirs mal compris

Thérapie de couple et manque de libido suivi psychologique à Paris

Faire monter le plaisir en pimentant les rapports sexuels..

Briser le quotidien, pimenter les rapports avec quelques nouveautés (massages, strip-tease,sex toys…), varier les plaisirs est essentiel pour maintenir une vie sexuelle satisfaisante. Les préliminaires méritent une attention toute particulière : ils contribuent à décrocher l’esprit des préoccupations quotidiennes, étape primordiale pour que le désir se réveille.

De plus, la montée du désir pouvant être plus lente chez la femme, des préliminaires insuffisants sont souvent responsables d’un manque de synchronisation entre les désirs de la femme et ceux de l’homme. Enfin, si l’homme a essuyé plusieurs pannes sexuelles, ou bien souffre de problèmes d’érection, il peut plus ou moins consciemment bloquer son désir par peur de l’échec. Encore une fois, le dialogue au sein du couple est le meilleur traitement.

Eviter la routine dans les rapports amoureux

Un passage difficile au sein du couple aura souvent des répercussions sur le désir des partenaires. Parfois même, la sexualité est « utilisée » afin de régler ses comptes : ne pas éprouver de désir envers son partenaire peut être un moyen de le « punir ». La solution est alors de tenter de régler ces problèmes : la première étape sera, bien entendu, de communiquer, de mettre à plat la situation. Consulter peut être un recours dans les cas les plus difficiles.

Mais il arrive aussi que l’un des partenaires soit victime d’une baisse de la libido sans que le couple ne connaisse de problèmes particuliers. Le responsable ? La routine, véritable ennemi du désir. Les couples se plaignent en effet fréquemment d’une baisse de désir après quelques années de vie commune, même si l’amour est toujours présent.

Thérapie de couple et manque de libido suivi psychologique à Paris

Problèmes médicaux suite à une perte de désir, perte de libido, ou des troubles sexuels et psychologiques

Thérapie de couple et manque de libido suivi psychologique à Paris

Les troubles sexuels chez l'homme

Un déséquilibre hormonal (baisse de testostérone) peut expliquer un manque de désir. Il faut également savoir qu’avec l’âge, le taux d’hormones sexuelles mâles diminue (on parle parfois d’andropause, en parallèle à la ménopause féminine). La prise de certains médicaments, notamment les traitements contre le glaucome, l’hypertension artérielle… peut entraîner une baisse de la libido ; il faut alors en parler à son médecin.Enfin, certaines maladies métaboliques ou endocriniennes, mais aussi toutes les maladies plus ou moins graves (avec parfois un retentissement psychologique important), affaiblissent l’organisme et risquent d’inhiber le désir.

L’homme bien souvent finit par s’ennuyer au lit avec son épouse et souhaiterait d’avantage trouver l’exotisme d’une relation nouvelle et passagère ou il trouverait en sa partenaire plus de jeux et d’originalité.

Les troubles sexuels chez la femme

Les hormones influent également sur le désir de la femme. Les œstrogènes, en particulier, ont un rôle fondamental sur la libido. Après un accouchement notamment, l’imprégnation hormonale se modifie et entraîne souvent une baisse de la libido, passagère la plupart du temps. Certaines pilules contraceptives peuvent parfois avoir une action inhibante.

Certaines femmes associent l’amour à la procréation et dès lors leur objectif d’enfant atteint elle se soumettent à leur mari en faisant leur devoir conjugal ! Mais ou se situe alors la notion de plaisir? Les femmes ignorant encore trop souvent que comme l’homme elles peuvent avoir un véritable plaisir non lié à leur désir d’enfant.Enfin, tout comme chez l’homme, beaucoup de maladies risquent de se répercuter directement ou indirectement sur la libido, le corps étant affaibli.

Suivi thérapeutique psy de la dépression du stress trouble bipolaire à Paris

Problèmes personnels: stress professionnel, angoisse, usure du couple,

se traduisent souvent par une baisse de désir sexuel


Un mal-être psychologique
a des retentissements directs sur le désir. Ainsi, un épisode dépressif s’accompagne souvent d’une baisse de la libido ; le désir diminue en même temps que l’élan vital.

Stress, angoisse, problèmes professionnels et fatigue sont également des ennemis du désir sexuel : préoccupé, l’esprit ne peut se laisser aller à la sensualité.

Ma thérapie consiste à retrouver l’angle du plaisir en recherchant les zones érogènes de l’un et de l’autre en toute harmonie, ce qui bien souvent n’a jamais été énoncé.

En apprendre plus sur les problèmes de couple

Témoignage d'une patiente traitée pour son problème de vaginisme

Le manque-de-libido-la-masturbation

Mon interview sur France 5 "Allodocteurs" sur le thème de la sexualité

Conférence sur le thème de la sexualité et plaisir partagé 

Témoignage d'une patiente traitée pour son manque de libido

En savoir plus sur les stages

Stage pour l'harmonie du couple

Stage "pour que le divorce ne soit pas une guerre"

Stage "en parler ensemble" infertilité du couple

Mon ouvrage sur la sexualité