Timidité et confiance en soi

Retrouver l'estime de soi

 Le désir , l’envie, est le seul moyen, le seul outil à la disposition de l’ homme pour grandir et trouver la confiance en soi. C’est un organe de sens, un élément sensoriel, qui lui permet de percevoir son propre état d’être et de réfléchir sur cet état celui-ci: “Pourquoi j’existe ? D'où viens-je et par quoi ? Qu'est-ce que la vie ? Qu'est-ce que mon épanouissement, et où se trouve-t-il ? Tout cela se manifeste dans le désir.

Renforcer l'estime de soi avec une thérapie brève

Se développer alors en adéquation avec ses convictions et ses incertitudes jusqu'à s’élever jusqu'à sa véritable grandeur, débarrassé de tout conditionnement qu'il soit parental et sociétal. En thérapie, le fait d’avoir l'opportunité de s'exprimer en étant non  seulement écouté comme le ferait un ami, en se comparant à lui, mais en étant entendu dans sa singularité, définira la forme de son désir de donner et de recevoir.

L'apprentissage de l'amour de soi

Au cours de son développement, l'Être doit expérimenter divers types d'opposition de l'interprétation au jugement. Il fait lumière sur tout cela et voit clairement.

Ses autres qualités inhérentes inconnues par lui jusqu'alors, apparaissent enfin. Il se sent libre.

Le désir de donner et de recevoir surgit en lui, et subit de ce fait un long et grand questionnement, développant graduellement ses multiples facettes. Cela passe par l’ apprentissage de l’amour de soi inévitablement.

Aide à la prise de parole et à la préparation aux examens pour les enfants, ados et les jeunes adultes

Ce qui paraît fondamental, c’est que l’amour inconditionnel est celui que devrait recevoir naturellement n’importe quel enfant de la part de ses parents, et ce, dès sa venue au monde, j’irai même plus loin, dès sa conception.

Malheureusement ce n’est pas chose évidente à accepter pour tous. Pourtant tout commence bien là !

La question de l’amour devrait se poser avant même de concevoir l’enfant afin de percevoir dans quel dessein et buts inconscients pour ses parents, arrivera t-il au monde.

Bien souvent les parents aiment mal ou plutôt maladroitement leurs enfants. Ils les aiment « à condition » qu’ils correspondent à leurs attentes, même quelques fois les plus secrètes. Les mettre au monde n’est souvent pas dénué d’expectatives L’enfant arrivant comme sauveur, comme ciment du couple ou projet de vie.
En fonction des comportements conformes ou non aux attentes des parents, de ce que cette naissance représente à leurs yeux et de ce qu’il « devient au jour le jour » par le regard de ses parents, l’enfant investi d’une mission,ne peut que se sentir pris à défaut s’il ne réussit pas à combler les attentes de ses parents.
Ainsi, espérant de leurs enfants des attitudes et aptitudes correspondant de prés ou de loin à leurs propres fantasmes et investissement, à leurs projections personnelles de réparation, ils reportent maladroitement sur eux, leurs propres manques.
Certains considèrent leurs enfants comme leur allié ou comme faisant partie intégrante de leur être. Parfois le subliment comme compagnon idéal par défaut. Certains imaginent leur enfant comme un membre qui les complète ou les prolonge. D’autres encore espèrent en leur progéniture trouver le remède miracle à leurs souffrances, tel un pansement ou un baume sur une plaie non cicatrisée. Leurs désirs et attentes sont tels qu’ils n’offrent pas à leur progéniture l’assurance et le réconfort dont ils ont besoin pour prendre confiance en eux. Cette mauvaise relation d’amour conditionnel les empêche d’emprunter leur propre voie sans contrainte.

L’enfant ne devrait pas ressentir le besoin d’avoir à mériter d’être aimé. Il devrait l’être implicitement et gratuitement dans tous les cas et sans attente. L’amour ne se mérite pas entre enfants et parents, il s’offre et se partage à l’infini.

Thérapie pour vaincre sa timidité

Témoignage

Aide à la prise de parole et à la préparation aux examens par une thérapie adaptée

La préparation aux examens  par mon accompagnement à la recherche de l’apaisement permet à l’enfant ou l’ado de réussir, en étant épargné du stress et de la peur d’échouer.

Pour les adultes que ce soit pour la préparation aux entretiens d’embauche, ou à la conquête de l’âme sœur un accompagnement  en EMDR est tout à fait efficace.

Derrière chaque timide se cache une personne qui souffre

N’omettons pas que les parents ont des devoirs vis à vis de leurs enfants et les enfants des droits vis à vis de leurs parents. Ils n’ont pas demandé à venir au monde même si je reste persuadée qu’ils ont le choix de s’y soustraire.

L’enfant reconnu pleinement dans sa personnalité, avec ses qualités et ses défauts, non assujetti à une mission autre que celle d’exister, non comparé maladroitement à ses frères et sœurs vivants ou décédés, ou à qui que ce soit d’ailleurs, se sentira respecté et aimé pour lui même.
Il ne sera pas timide puisqu’il se sentira à l’aise, reconnu et à sa place, rassuré par l’amour inconditionnel qu’il reçoit. Depuis bébé, quoi qu’il dise pense ou fasse, et quoi qu’ait fait son aîné ou son cadet, il aura acquis définitivement cette sécurité et saura pertinemment que ses parents ne changeront pas d’objet d’amour au profit d’un meilleur, d’un plus beau, plus intelligent ou plus fort que lui.

Il n’y a donc pas de hasard, derrière chaque timide se cache une personne qui souffre.

De quoi souffre-t-elle dès sa conception ou sa naissance ? D’avoir « maladroitement » été désirée, espéré, ou aimée. Surprotégée ou pas assez, voire même peut être point initiée à part entière par les deux géniteurs. En tout cas de ne pas avoir été suffisamment prise au sérieux, mise en valeur comme projet de couple aimant, pour ressentir de la confiance dès l’origine.

Travailler la confiance en soi par la thérapie

En grandissant, elle souffre d’un traumatisme accidentel qui l’a conduite, face à l’absence soudaine de repères, vers une déception entraînant un mutisme et un isolement. (Divorce, décès, abandon, abus, maladie d’un proche, peurs de l’inconnu) La peur de ne pas plaire s’installe alors entraînant avec elle, celle d’être jugé et de ne pas être aimé pour ce que l’on est .
N’oublions pas que derrière toute peur se cache une envie, celle d’être accepté et aimé tel que l’on est, et ce, sans aucun jugement.

La personne qui se sent jugée à travers le regard de ses parents se sentira mal à l’aise et jamais naturellement à sa place. Elle sera tentée de faire tout pour plaire donc de simuler en permanence et d’être soumise à jouer un rôle. Elle se blindera d’une sorte de carapace pour se protéger de ce jugement qui finira par la détruire si elle n’y prend pas garde ! Si elle ne se sent pas désirée et aimée telle qu’elle est elle devra toujours fournir des efforts et des exploits pour susciter le regard bienveillant de ses parents . Elle aura parfois de la difficulté à prouver qui elle est , sans éprouver le besoin de devoir dépasser ses propres parents, comme règle de base. Ayant bien souvent placé la barre très haut elle se mettra elle même une auto pression qui lui générera de l’angoisse et du stress pour se sentir et être à la hauteur. Elle peut éprouver du mal à comprendre ses objectifs de vie à atteindre et se sentir en quelque sorte perdue, face à son néant. Ainsi par une thérapie de centrage sur elle même, je l’aiderai à savoir ce qui est bon pour elle et ainsi trouver son chemin.

La timidité est un état d’être souvent résultant de la honte ou de la culpabilité ressentie face au regard des autres.Celle ci,déclenchée
par un manque manifeste de confiance en soi et/ ou en l’autre, généralement assimilé à de la pudeur ou de la faiblesse.Parfois bien ancrée et confondue avec la bonne éducation.
Ce sentiment accable certains jusqu’à les paralyser dans leur vie sociale.
Dans ce livre l’auteur, rend un hymne lumineux à ces gens de l’ombre et leur permet d’accéder à une liberté qui se gagne progressivement, d’exercice en exercice, page après page. Travailler en profondeur sur les contrôles opressants ou surprotecteurs que l’on a reçu durant son enfance ou adolescence.
Ainsi retrouver le sentiment de dignité pour vivre en couple s’accomplir et se réaliser en famille.

Demande de rdv pour consultation