Crise de la quarantaine

Pourquoi aller voir un psychologue? – La (bonne) réponse de la psy

Pourquoi aller voir un psy ? Bonne question ! Dans l’inconscient collectif, bien que cela tende à évoluer, se rendre chez le psychanalyste ou pire, chez le psychiatre, relève de la maladie mentale. Pousser la porte d’un cabinet de psychologie, ou ne serait-ce que prendre un RDV de consultation reviendrait quasiment à admettre une déficience mentale une carence intellectuelle, en tous les cas, un aveu de faiblesse. Ceux qui jugent la consultation psychologique comme tel ne soupçonnent pas un instant qu’en vérité, aller chez le psychanalyste est un acte de lucidité, de courage, et d’amour de soi. Psychothérapeute et psychanalyste spécialiste des blocages émotionnels, Valérie Grumelin nous explique pourquoi aller voir un psy, c’est bien pour tout le monde !

 

Sans désir, aucun mouvement

 

Tous nés d’un mouvement issu d’un désir de fusion

 

« Nous sommes nés du mouvement, du mouvement du désir de nos parents, d'être l’un dans l 'autre, en fusion. Nous sommes donc essentiellement un désir sur pieds, et recherchons chaque jour et à chaque instant, de combler nos attentes. Notre cœur bat, notre sang coule, notre corps se meut uniquement parce qu'il y a un désir qui ne demande qu'à être satisfait . Notre doigt bouge uniquement par notre désir de saisir un objet et nous nous levons que par désir d'exécuter une action. Sans désir, aucun mouvement.

 

Tous définis par nos désirs

 

C’est d’ailleurs le symptôme de la dépression. Chaque personne a des désirs personnels c'est ce qui nous donne notre identité propre. Certaines personnes veulent être comblées sexuellement, lorsque d'autres cherchent l'épanouissement intellectuel. Certains ne recherchent que le matériel, d'autres rêvent de célébrité, ou encore ne poursuivent que le savoir et la connaissance . Certains aiment l'aventure et les voyages, d'autres sont heureux dans la solitude et le retrait.

 

Tous uniques, tous différents

 

Le désir prend racine sur une soif animale de satisfaire nos besoins primaires : se nourrir, éliminer, dormir, et jouir sexuellement. Puis naissent d’autres désirs, d'un autre niveau d'épanouissement, comme l’honneur, le succès, la réussite, le pouvoir et le besoin de reconnaissance. Puis au niveau de la satisfaction intellectuelle, de la connaissance, du savoir, et des réponses existentielles. Chacun est donc unique et différent dans ses désirs et dans son genre.

 

Aux origines de nous-même

 

Le conditionnement : entre environnement géoculturel et éducation parentale

 

C’est pour cela que nous trouvons autant d'humains que de personnalités différentes et variées dans notre monde. Mais nos désirs ne naissent pas de nulle part. Ils sont d'abord conditionnés par notre environnement et les habitudes véhiculées dans notre famille, culture, éducation, et communauté. Un humain né au Pérou ne sera pas conditionné comme celui né à New York. Celui qui est issu d’un village ne sera pas élevé comme celui qui est issu d'une grande ville. Le but de notre vie est d'être capable de nous déconditionner de tout ce que nous avons reçu, pour arriver à devenir Soi.

 

A la découverte d’un nouveau SOI

 

On ne se réveille pas un matin pour découvrir qu'au milieu du jardin il y a un arbre adulte. Le « soudain » n'existe pas, il y a un germe à cet arbre. Tout prend racine quelque part, tout a une origine. Et ce qui est important c'est de connaître l'origine pour comprendre le mal à la racine. C'est pour cela qu'il est bon de faire une thérapie pour chercher les germes qui ont fait de nous ce que nous sommes et en repartant à la racine du mal nous pouvons enfin nous soigner et nous déconditionner de toutes les attentes sociétaires pour devenir enfin nous-mêmes. Et c’est pourquoi aller chez le psy peut s’avérer très opportun. »

 

Envie d’aller consulter la psychanalyste Valérie Grumelin ?

 

Pour commencer, aller chez le psy ne vous oblige en rien à entamer une thérapie. Un premier rendez-vous de consultation peut déjà vous permettre d’y voir plus clair, et vous saurez si le thérapeute qui se tient en face de vous est le bon. En l’occurrence, il vaut mieux qu’il vous inspire et que vous vous sentiez en confiance. Car il s’agit d’un acte que vous effectuez pour vous, pour vous rencontrer et vous connaître vous-même. Il ne s’agit pas de faire comme l’autre, ou de se laisser contraindre. Pourquoi aller voir un psychothérapeute lorsque l’on a pas de problème, ou pas conscience d’en avoir ? Il faut, à défaut d’en ressentir le besoin, en avoir envie. Pourquoi attendre d’aller mal, pour décider d’aller mieux !?

 

Vous souhaitez prendre RDV avec Valérie GRUMELIN pour une séance de décryptage de votre situation?

 

Psychanalyste, thérapeute comportementaliste d’approche intégrative, Valérie Grumelin propose des séances de décryptage et des thérapies brèves d’une efficacité remarquable, en présentiel ou à distance, du lundi au vendredi de 9 heures à 20 heures.

76, Bd des Batignolles
Paris 75017 France
m° Rome ou Villiers Ligne 2

+33 (0)6 60 56 08 06
vgh@valeriegrumelin.com

Skype: valeriegrumelin

Ou n’hésitez pas à adresser votre demande via notre formulaire de contact !

 

Prendre rdv pour une consultation

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Posted in Mes articles thématiques.