Personne consultant un test de fertilité

O.R.I.U.S. pour traiter l’infertilité inexpliquée

L’infertilité inexpliquée est le terme que les médecins utilisent lorsque tous les examens médicaux liés au dépistage des anomalies physiques n’ont rien révélé d’anormal. Le patient victime d’infertilité inexpliquée se retrouve face à un problème d’origine inconnu, qu’il ne peut comprendre vu que personne ne sait le lui expliquer. Il est alors naturellement perdu face à cette énigme qui dépasse le corps médicale et qu’il perçoit souvent comme une injustice. Il se sent coupable, et jugé comme ne souffrant d’une véritable infertilité, souvent renvoyé par son entourage à d’éventuels problèmes obsessionnels liés à son désir d’enfanter. « Arrête d’y penser et ça viendra tout seul ! » «  N’y pense plus, c’est dans la tête ! ». L’infertilité inexpliquée est pourtant, selon moi, une bonne nouvelle ! Finalement, en déblayant le champs des émotions plus ou moins conscientes, le patient victime d’infertilité inexpliquée, par l’écoute et la compréhension de son passif émotionnel, finit après quelques séances, par donner vie. Dans le cadre du traitement de l’infertilité, le Dr Bied Damon et moi-même avons durant 5 années pris en charge de nombreux patients souffrant d’infertilité inexpliquée. L’augmentation des chances de tomber enceinte en moins d’un an est très encourageante puisque toutes causes d’infertilité confondues, O.R.I.U.S. offre une issue favorable à la grossesse dans plus de 70% des cas « en spontané », et jusqu’à 80% dans le cadre d’un parcours PMA ! 


Rdv pour une consultation

 J’autorise le site Valeriegrumelin.com à enregistrer mes données.
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Traitement psychologique des douleurs chroniques de la femme

O.R.I.U.S et le syndrome des ovaires polykystiques

O.R.I.U.S. contre l’infertilité liée aux ovaires polykystiques

Les ovaires polykystiques ou dits « PLK » sont l’une des premières causes d’infertilité chez la femme. Les ovaires polykystiques représentent environ 8% des cas d’infertiles féminine. Il s’agit d’un excès d’androgènes, hormone stimulant ou contrôlant le développement et le maintien du caractère masculin. Traitée par la Méthode O.R.I.U.S., une femme possédant un excès d’androgènes retrouve aussi son équilibre féminin. En effet, souvent désirée garçon ou ayant jalousé pendant l’enfance son frère et ses droit liés aux dits « sexe fort », elle exerce un rapport de force contre la gente masculine en voulant se montrer plus forte ou aussi forte. La patiente aimerait lâcher prise mais quelque chose la pousse inexorablement à lutter en permanence par la rébellion et la compétition avec les garçons, et plus tard les hommes. Dans le langage familier, on pourrait presque dire que ces femmes sont « couillues ». Dans le cadre du traitement de l’infertilité, le Dr Bied Damon et moi-même avons durant 5 années pris en charge de nombreuses patientes souffrant d’ovaires polykystiques. L’augmentation des chances de tomber enceinte en moins d’un an est très encourageante puisque toutes causes d’infertilité confondues, O.R.I.U.S. offre une issue favorable à la grossesse dans plus de 70% des cas « en spontané », et jusqu’à 80% dans le cadre d’un parcours PMA ! 


Rdv pour une consultation

 J’autorise le site Valeriegrumelin.com à enregistrer mes données.
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Traitement et thérapies psy des douleurs gynécologiques

O.R.I.U.S. contre l’infertilité liée à l’endométriose


L’endométriose est une maladie de l’endomètre, revêtement interne de l’utérus. En effet, les cellules qui le composent migrent en dehors de la cavité utérine en passant par les trompes de Fallope et colonisent ainsi d’autres organes de l’abdomen.

Le corps manifeste son non désir d’accueil du féminin par de violentes douleurs pelviennes, des règles abondantes, jusqu’à entraîner parfois une infertilité. O.R.I.U.S. permet à la femme souffrant d’endométriose de réparer son estime du féminin et son désir, de se sentir femme plutôt que de faire semblant par mimétisme ou par convention de la société. Elle ne joue plus à être une fille selon les codes établis, elle se sent profondément fille.

L’endométriose pourrait correspondre à une peur d’assumer son féminin, surtout lorsque l’on a été désirée garçon ou vécu un abus dans son intimité. Après avoir bénéficié du traitement O.R.I.U.S, les patientes ressentent dans leur endomètre une libération de toutes leurs tensions ainsi qu’une énergie dynamique d’accueil et d’ouverture, des règles moins problématiques et une libido plus épanouie.  

Dans le cadre du traitement de l’infertilité, le Dr Bied Damon et moi-même avons durant 5 années pris en charge de nombreuses patientes souffrant d’endométrioses. L’augmentation des chances de tomber enceinte en moins d’un an est très encourageante puisque toutes causes d’infertilité confondues, O.R.I.U.S. offre une issue favorable à la grossesse dans plus de 70% des cas « en spontané », et jusqu’à 80% dans le cadre d’un parcours PMA

Rdv pour une consultation

 J’autorise le site Valeriegrumelin.com à enregistrer mes données.
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Suivi thérapeutique psy de la dépression du stress trouble bipolaire à Paris

Zoom sur les mécanismes de déblocage émotionnel O.R.I.U.S.

Pour envisager d’O.R.I.U.S., il convient de bien comprendre les rouages du blocage psychologique, ou blocage émotionnel. La réaction au temps et aux émotions enfouies nous empêchant de voir à travers nos cinq sens, nous réagissons à son influence de diverses façons, pas toujours les plus appropriées, rarement celles que l’on voudrait.

 

Comment réagissez-vous au temps ?

 

Hier

 

Trop souvent nous restons accrochés au passé, nous sommes prisonniers de sentiments, de regrets, de remords, de vengeance, de ressentiment et autres émotions destructrices enracinées dans notre passé, dont bien souvent nous ne connaissons pas la cause, mais dont nous subissons les effets. Nous continuons à nous nourrir de sentiments destructeurs et laissons abîmer notre vie présente. Blocage émotionnel !

 

Aujourd'hui

 

Beaucoup d'entre nous sont tentés de fuir les défis et les pressions du moment présent. Nous procrastinons, nous remettons au lendemain ce que nous devons faire aujourd'hui. Nous nous créons de faux espoirs sur notre avenir et vivons dans la dénégation de notre situation actuelle. Nous sommes sous l'emprise de fausses croyances qui nous empêche d'avancer. Blocage émotionnel !

 

Demain

 

Nous nous inquiétons de l'avenir. Nous avons peur de l'inconnu et sommes terrifiés pars le lendemain. Nous ne savons pas quelle décision prendre, ni quelles seront les conséquences de nos choix. La peur et l'inquiétude nous consument sur place. Blocage émotionnel !

 

Comment briser ces mécanismes psychologiques?

 

Reprenez le contrôle !

 

Se comprendre…

 

Toutes ces émotions sont des réactions parce que nous avons permis au temps de contrôler notre vie, et que nous avons perdu notre libre arbitre. Mais lorsque soudain nous nous comprenons en toute conscience, nous résistons à nos réactions au temps, nous en devenons les maîtres.

 

Revenir aux causes de ses émotions…

 

C'est alors que nous avons la possibilité de changer les choses. Nous pouvons revenir à la cause et arrêter de supporter les effets, nous débloquer émotionnellement. La technique O.R.I.U.S. permets donc de pouvoir revenir aux causes, de dénouer les nœuds et d’être en phase avec sa véritable liberté. D'être soi-même sans être réactif mais devenir simplement proactif à sa vie.

 

La vie en « 3 T »

 

Passé, présent et futur

 

Nous avons l'impression que le passé est révolu et que le futur n'existe pas encore, mais le passé, le présent et le futur sont toujours avec nous. Alors comment le présent, le passé et le futur peuvent-ils coexister ? Imaginez un bâtiment de 30 étages. Nous nous trouvons aujourd'hui au 15e, qui représente le moment présent. Du 1er au 14e étage, nous sommes aux niveaux des temps qui nous ont emmenées jusqu'à cet instant. Du 16e au 30e étage se trouve le futur de notre vie. Que percevons-nous en général avec nos cinq sens ? Seulement le 15e étage, nous ne voyons ni les étages inférieurs, ni les étages supérieurs, pourtant tous les étages (c'est-à-dire le passé le présent et le futur) existent en un tout unifié, le bâtiment de 30 étages.

 

La délivrance !

 

Et si nous pouvions flotter en dehors du 15e étage de ce bâtiment et le regarder à distance, nous verrions les 30 étages à la fois. Cette abstraction est séduisante pour l'esprit, mais quelle leçon en tirer pour notre vie ? Qui se préoccupe du fait que le temps est en réalité un tout unifié ? Qui se soucie de savoir que demain est là, dès maintenant ? Puisque nous ne pouvons voir le lendemain et que nous pouvons percevoir hier, quelle importance à cette information pour nous ? Et bien tout simplement nous délivrer de nos souffrances en levant nos blocages émotionnels !

 

Le déblocage émotionnel par O.R.I.U.S.

 

Les 3 types de blocage émotionnel

 

Il existe trois sortes de blocage émotionnel qui se sont greffés en nous :

 

  • pendant notre période de genèse, avant même notre naissance, au sein de l'utérus qui nous portait,
  • ce que nous avons ressenti après notre naissance et pendant la petite enfance,
  • et ce qui a été conditionné par des traumatismes, de l’âge de l'adolescence à ce jour.

 

O.R.I.U.S. traite les blocages émotionnels liés à la période intra-uterine

 

O.R.I.U.S. : Originel Regression Intra Uterin Stimulation

 

La période intra-utérine

 

Comment pouvons-nous penser un seul instant qu'un bébé césarienne, qu'un bébé forceps ou qu'un bébé prématuré entre dans la vie avec la même énergie, la même confiance en lui, la même estime de lui, qu'un bébé qui décide lui-même du moment où il aura assez de force et de désir de sortir de l'utérus de sa maman, quand bon lui semble ? Il me paraît évident que chaque sortie de l'utérus doit être analysée pour comprendre la cause et les racines de notre manière de nous comporter, de souffrir, de réagir à soi-même et aux autres dans notre société. Revenir sur les causes de nos comportements réactifs et réactionnels, de nos blocages émotionnels, représente la voix de l'apaisement et de l'harmonie.

 

O.R.I.U.S. : le Rebirth Intra Utérin

 

Ainsi, avec ma technique O.R.I.U.S. vous renaissez à votre rythme, en toute harmonie. Vous renaissez déconditionné des attentes de vos parents et des peurs des médecins qui auraient décidé à votre place de votre premier mouvement vers la vie en dehors de l'utérus. Exempt de tout blocage émotionnel lié à la vie intra-utérine, vous retrouvez votre estime de vous, vous n'êtes plus réactif, et vous devenez proactif, en sachant maîtriser votre impulsivité car vous n'avez plus besoin de gratitude, ni de gratification permanente, pour vous donner l'impression d'exister, vous existez vraiment

 

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
valerie-grumelin-therapeute-rebirth

Je ne me connaissais pas

Témoignage  de patiente après séance de Rebirth Intra Utérin (O.R.I.U.S) avec la psychologue Valérie Grumelin à Paris 17

La thérapie a été pour elle une re-découverte de soi, où elle a ressenti un profonde transformation  dans l'ouverture et le mieux-être

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
ça commence aujourd'hui

Faire un enfant dans le dos: La paternité imposée

« Faire un enfant dans le dos » ou les effets boomerang de la paternité imposée

 

Ça commence aujourd'hui
Il apprend qu'il est père d'une fille de 17 ans !

diffusé le mer. 31.01.18 à 14h11

 

Vendredi 19 janvier à partir de 13h55 sur le plateau de l’émission « Ça commence aujourd’hui » (France 2), j’aborde la question des effets boomerang d’une paternité imposée. Qui sont ces femmes qui ne se rendent pas compte des risques qu’elles prennent et font encourir à leur progéniture en faisant un enfant à un homme qui ne le désir pas, et qui se sent de fait réduit au statut de « géniteur potentiel » ? Elles sont de plus en plus nombreuses, par obsession ou par inconscience, à « faire des enfants dans le dos », au mépris des conséquences auxquelles elles exposent cette nouvelle famille.

Horloge biologique et paternité imposée

La plupart des femmes cherche l’homme qui aura le désir de s’engager sur une durée de vie suffisamment longue pour leur offrir l’épaule réconfortante, la sécurité, et enfin la capacité à devenir mère, quitte à lui faire un enfant dans le dos.

Monsieur, Madame et son horloge biologique

Les hommes ont aujourd’hui souvent peur de s’engager, ils se sentent proies, voir même victimes de ce que les femmes font peser sur eux et sont prêtes à leur imposer : la paternité. Tandis qu’ils manquent de maturité et qu’ils ne sont pas prêts, de nombreux hommes se sentent oppressés par l’insistance, voir l’obsession de grossesse de leur petite amie, tels des accessoires au service d’une l’horloge biologique. Passé la trentaine, ces femmes décident que l’heure est venue pour elles d’être mère, et exigent de fait de leur homme, qu’il s’exécute, au mépris de sa situation personnelle vis à vis de la paternité. C’est alors que la notion de paternité imposée apparaît.

La vengeance poussera dans le ventre de la mère

On ne décide pas d’être mère, on choisit de devenir parents. Avoir un enfant, c’est assouvir le désir d’un couple de donner un fruit à son amour. Lorsque l’on impose une paternité à un homme, il y a toujours un effet boomerang. Lorsque l’on impose une paternité à un homme, l’enfant lui-même un jour reprochera à sa mère de ne pas avoir été digne de son « père malgré lui ». Sans forcément s’autoriser à des reproches directs, le papa se vengera de la mère par des attitudes punitives, et le climat familial s’en ressentira.

Quelle vie lorsque l’on fait un enfant dans le dos ?

Le temps des regrets

Si les débuts peuvent sembler idylliques à la jeune maman, elle ne tarde généralement pas à regretter ses choix, et notamment celui de l’homme qui l’a rendue mère alors qu’il n’était pas prêt. Se rendant compte de l’immaturité du papa, elle réalise qu’elle a fait cet enfant toute seule, qu’elle l’élèvera toute seule avec un père qui aura lâché prise et qui lui reprochera inlassablement d’avoir de lui avoir fait cet enfant dans le dos, de l’avoir fait « toute seule ».

Engagement de couple Vs. paternité imposée

Le géniteur à qui l’on fait un enfant dans le dos

Avoir un enfant est une chose sérieuse, et requiert une réflexion non moins sérieuse. On ne peut considérer l’homme comme un accessoire, un géniteur, un figurant à qui l’on fait un enfant dans le dos, à qui l’on impose une paternité. Le futur papa doit être tout aussi engagé que la future maman, avoir envie d’un enfant et considérer la haute importance de son rôle du père. L’enfant à venir à besoin de cet engagement conjoint, capital pour s’épanouir et vivre en bon état de santé mentale et physique. Il sera ainsi en mesure, le moment venu, de se projeter comme une personne capable de fonder à son tour une famille, lorsqu’il l’aura décidé.

Envie d’en savoir plus sur les effets boomerang d’une paternité imposée ?

Nombre de femmes restent seules, divorcées, abandonnées avec un enfant. Elles se privent de retrouver ensuite une vie facile, et découvrant à quel point il n’est pas toujours facile d’obtenir une pension pour élever cet enfant. Réfléchissez bien avant de faire un enfant dans le dos d’un homme. Imposer une paternité a souvent des conséquences lourdes sur le nouveau trio familial. Pour en savoir plus sur les effets boomerang d’une paternité imposée, rendez-vous vendredi 19 janvier à partir de 13h55 sur le plateau de l’émission « Ça commence aujourd’hui » (France 2).

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail