selfie une pratique obsessionnelle pour certains

Les comportements obsessionnels compulsifs

Une pensée obsessionnelle, qu’est-ce que c’est ?

Définition

Qu’appelle-t-on un comportement obsessionnel ? Un comportement ou une pensée obsessionnelle est une attitude que l’on ne peut pas se résoudre à stopper, sous peine de se sentir de mauvaise humeur ou sans plus de motivation dans sa journée.

Lorsqu’une envie de selfie trahie une pensée obsessionnelle

Le comportement obsessionnel le plus flagrant et le plus tendance aujourd’hui est certainement celui se prendre en selfie. Devenu une addiction, il se traduit par des pensées obsessionnelles, souvent suivies d’un passage à l’acte.

La fréquence

A partir de quelle fréquence est-il permis de parler d’obsession ? Entre trois fois par jour et voir même toute la journée, nombre de personnes ne résistent pas à se prendre en selfie pour partager sur les réseaux sociaux leurs différentes prouesses du jour, même si cette dernière consiste juste à offrir son plus beau sourire.

Pourquoi l’idée de selfie se transforme-t-elle en pensée obsessionnelle ?

L’expression d’un besoin

Un besoin d’être reconnu, regardé, comme l ‘enfant qui demande une attention particulière à ses parents pour toutes les actions délicates et dangereuses qu’il est capable de fournir dans le cadre de son apprentissage. Regarde papa comme je saute bien, admire maman comme je grimpe haut !

Il pourrait donc s’agir de deux catégories essentielles d’individu

  • ceux qui ont été surprotégés à l’extrême et qui n’ont pas pu montrer à leurs parents leurs exploits faute de ne pas y avoir eu droit..
  • ceux qui n’ont jamais été valorisés ni reconnus par leurs parents bien souvent absents pour manifester leur enthousiasme et leur fierté à leurs enfants.

La pensée obsessionnelle consiste alors à en vouloir trop et à en faire trop, comme pour rattraper le temps perdu.

Réseaux sociaux & estime de soi

Pour les victimes de pensées obsessionnelles, les réseaux sociaux jouent alors le rôle du repère parental. Il permettent en effet aux obsessionnels de continuer leur course folle de reconnaissance et de besoin de plaire, en s’affichant dans toutes sortes d’exploits, ou non d’ailleurs.

Ainsi ils pensent restaurer leur image narcissique et retrouver par là même une estime de soi.

Mais attention car l’obsession n’est pas saine !

Ces penseurs obsessionnels peuvent ainsi être gagnés par une certaine dépendance, déprimés par une insuffisance de likes, voir même mis en échec par rapport à leurs amis qui eux récoltent d’avantage d’étoiles et de like.

Ce comportement cache donc un besoin de reconnaissance et d’amour.

Reste à savoir s’aimer en prenant soin de soi, et non en prenant tous les risques, comme monter dans un train en marche ou sauter dans le vide pour se faire remarquer.

La solution ? S’aimer et prendre soin de soi !

Un regard positif et bienveillant

S’aimer c’est prendre soin de soi, sans se mettre en danger ni pour épater la galerie ni pour faire comme tout le monde, mais juste pour éprouver un regard positif et bienveillant sur nos faits et gestes. Alors comment faire fructifier notre potentiel si souvent caché, enfoui en nous ou en nos enfants, pour éprouver et récolter cette paix tant espérée ?

Le décryptage et le déconditionnement

En une consultation de décryptage, nous évoquons ensemble les comportements et pensées qui vous semblent obsessionnels, et nous restaurons l’estime de soi en nous attachant avec attention au conditionnement ayant provoqué ce comportement ou ces pensées obsessionnelles, pour nous en déconditionner totalement.

On commence quand ?

Comme le disait si justement Albert Einstein : « Le Monde est dangereux à vivre, non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. » Le pire étant ceux qui se voient souffrir et qui ne réagissent pas…
Stop ! Commençons tout de suite : soyons donc opératifs afin de devenir « acteur » de notre vie.

Demande de rdv pour consultation
chirurgie-esthetique-psychologie

Chirurgie esthétique & psychologie : comment se sentir bien dans son corps ?

"ça commence aujourd'hui du 13 octobre 2017,

émission France 2  "Prêtes à tout pour rester jeune" avec Sylvie Poignenec chirurgienne esthétique et Valérie Grumelin psychologue

Comment se sentir bien dans son corps et genre sexuel en assumant son corps de femme ou d’homme sereinement ? Selon la complexité d’une histoire familiale, l’objectif peut être plus ou moins difficile à atteindre. C’est pourquoi de plus en plus d’hommes et de femmes envisagent la chirurgie esthétique comme l’unique recours qui les aidera à s’aimer, ou tout du moins à s’accepter. Telle une psychothérapie, la chirurgie esthétique pour réponse, solution salutaire. Faut-il vraiment choisir entre chirurgie esthétique et psychologie ? Découvrez comment se sentir bien dans son corps en associant une prise en charge psychologique à vos interventions de chirurgie esthétique.

Comment se sentir bien dans son corps d’homme ou de femme lorsqu’on a été désiré de l’autre sexe ?

Vous étiez désirée garçon par vos parents alors que vous êtes née fille ?

Vice versa pour vous Monsieur ? Peut-être comptez-vous parmi ces garçons qui, ayant été désirés filles, se sentent amoindris dans leur virilité, ne trouvant pas leur véritable place d’homme. Peut-être Madame, faites-vous partie de ces femmes brouillées avec leur féminité, leur libido, parfois incompatibles à la vie de couple stable, voir même incapables de donner la vie à leur tour ? Comment se sentir bien dans son corps lorsqu’il ne respecte pas le cahier des attentes, charges et surinvestissements de nos propres parents ?

 

Chirurgie esthétique et psychologie

 

Allier psychologie et chirurgie esthétique pour se sentir bien dans son corps

 

Si pour vous affirmer d’avantage, vous avez déjà envisagé une approche chirurgicale esthétique, la psychologie peut vous accompagner dans votre acte pour vous apporter une solution complète qui prend en charge corps et esprit.

Si elle peut vous débarrasser d’un complexe, et vous donner confiance en vous, la chirurgie esthétique ne règlera pas le problème à ses origines, à la genèse de votre complexe ou désir inconscient et ne vous permettra donc pas de vous sentir totalement bien dans votre corps, aussi parfait puisse-t-il devenir par l’image reflétée.

 

La méthode O.R.I.U.S.

 

Une nouvelle approche psychologique complémentaire à la chirurgie esthétique

 

Ma Technique de renaissance libératrice des blocages émotionnels, O.R.I.U.S. est une approche psychologique révolutionnaire, tant dans son efficacité que dans sa rapidité. Après seulement quelques rendez-vous avec le thérapeute, O.R.I.U.S., également appelé Rebirth Intra Utérin, replace la personne dans sa propre période originelle de gestation, et ce en une seule séance. Libéré de ses blocages émotionnels, le poids de son passé ou de celui de ses parents n’est plus un fardeau pour lui. Le ressenti de sa nature sexuée lui ouvre les portes d’une nouvelle sérénité qui lui est désormais acquise authentiquement. Le patient, « bien dans sa peau », est véritablement transformé par cette renaissance psychologique. La chirurgie esthétique, elle, lui parfait sa confiance en lui, en améliorant en plus, son image de lui. Il peut enfin se sentir et se ressentir bien dans corps comme dans sa tête.

 

Zoom sur O.R.I.U.S.

 

Cette véritable renaissance est une deuxième chance accessible à tout âge, une opportunité unique de se sentir bien dans son corps et dans son esprit. La Méthode O.R.I.U.S. est une prise en charge psychologique basée sur la Techniques du Rebirth universel (respiration profonde et rythmée, état de semi-conscience, lâcher-prise) et de l’EMDR de Francine Shapiro (reprogrammation d’un nouvel ordre dans le cerveau reptilien). Au rythme scandé de l’audio scan utilisé en EMDR, le patient détendu et conscient se laisse guidé par le thérapeute durant une heure environ.

 

Témoignage : « Comment je me suis enfin sentie bien dans mon corps »

 

« Incapable de perdre mes kilos superflus malgré 2 années de tentatives de régimes aussi infructueuses que successives, je me suis décidée à signer pour une liposuccion. Si les diététiciens et autres nutritionnistes ne pouvaient m’aider, un chirurgien esthétique le pourrait sûrement. Je suis tombée sur le bon, celui qui au-delà d’essayer de m’en dissuader, a osé outrepasser son rôle pour me conseiller une démarche psychologique, m’expliquant avec une immense empathie, que peut-être la chirurgie esthétique n’était pas la meilleure réponse à un surpoids dont l’origine était très certainement psychologique. J’ai décidé de faire les deux, en commençant par la liposuccion. Après la chirurgie esthétique, la psychologie, sitôt après. Encore pleine d’hématomes mais débarrassée de quelques centimètres de circonférence, j’ai consulté Valérie Grumelin, séduite par la perspective d’une thérapie brève, et d’une psychologue à l’attitude aussi directe que pro active.Après les 4 séances de décryptage de mes nœuds enfouis dans mon inconscient depuis ma conception et enfin mon Rebirth Intra Utérin, je suis née de nouveau, mais cette fois, authentique apaisée et délivrée. En effet, si le fait d’avoir été désirée garçon n’a pas été une découverte, j’ai pris conscience du conditionnement que cela avait inconsciemment représenté, et des conséquences engendrées. Alors que j’avais perdu 5 kg grâce à la liposuccion, j’ai eu l’agréable surprise, quelques mois après, d’en perdre 6 autres, des « kilos de défense »… »

 

« Avec cette méthode pionnière et révolutionnaire, je permets au patient qui ne s'est jamais senti à sa place depuis le début de sa vie, de renaître libéré, et ainsi aimer son corps dans son ensemble.  Les cinq sens seront donc pris en charge et donneront au patient une renaissance sereine et douce, dans sa vraie identité sexuelle et sexuée. »

 

Pour savoir si vous êtes concerné(e) rendez-vous sur mon site internet afin de découvrir les 10 contextes dans lesquels vous pouvez identifier votre souffrance originelle…

Thérapie de couple et médiation familiale cabinet psychologie à Paris

Pourquoi envisager une thérapie de couple?

Pourquoi envisager une thérapie de couple ?

Un couple est avant tout la liaison de deux individus qui cherchent dans l’union à réaliser un projet commun de vie, une harmonie et un partage à travers l’amour .
Bien souvent ils cherchent l’une dans l’autre ce qu’ils n’ont pu trouver en eux-mêmes , comme par magie !
Mais pour parler d’amour il faut prendre conscience de ceci; avant d’aimer quelqu’un il faut être capable de s’aimer soi-même afin de faire rayonner cet amour autour de soi .
Comme il est dit dans la Bible :aime ton prochain comme toi-même ..
Ceci veut bien dire que l’amour de l’autre commence avanti tout par l’amour de soi, comment pouvons-nous aimer correctement une autre personne si nous ne nous aimons pas correctement nous-mêmes ?
Dans la thérapie de couple nous prenons contact avec nos zones sombres et permettant ainsi à chacun de retrouver l’estime de soi pour pouvoir estimer l’autre comme il se doit .
Comprendre et analyser ses manques dans son harmonie personnelle pour aller avec apaisement et sans pression vers l’harmonie générale .
Dans la durée de vie de couple il y a des périodes de ressentiment, de manque de considération de manque de gratitude de manque de compréhension .
En quelques séances les deux personnes trouvent un espace de parole , de médiation objective pour une communication sereine apaisée et sans conflits .
Ainsi chacun comprend le travail qui lui reste à faire sur lui-même afin de ne pas faire payer à l’autre ses propres frustrations remords et regrets, ses doutes ses craintes ses colères et ses manques..
L’autre n’est pas la solution à tous nos problèmes , l’autre c’est la moitié de soi qui permet à travers une relation fluide et autonome de pouvoir faire le “UN”, retrouver l’unicité entre deux personnes .
Ce qui est le plus important pour se faire, c’est la qualité de la relation qui les lie et cette relation ne doit être ni étouffante ni fusionnelle ni envahissante.
La seule période de fusion se situe dans l’union sexuelle du couple où là , effectivement l’un dans l’autre ils ne font plus qu’UN.Tout un travail d’élaboration pour le réaliser enfin.

La maison des maternelles-valerie-grumelinH

Emissions TV

Emission France 2 « Ca commence aujourd’hui » du 13 octobre 2017
Prêtes à tout pour rester jeunes

Invitées : Valérie Grumelin psychologue psychothérapeute et Sylvie Poignonec Chirurgienne plasticienne et esthétique


Emission France 5 « La maison des maternelles » du 06 octobre 2017

Ces bébés que l’on attend plus

Invitées : Valérie Grumelin psychologue psychothérapeute
à partir de 00:04:35
Chaque naissance est un petit miracle en soi. Mais certains bébés sont un vrai « cadeau du destin » ! Ils surgissent dans la vie de leurs parents qui, confrontés à l’infertilité, la maladie ou un accident de la vie, ne les attendaient plus. Pour évoquer ces belles histoires qui nous mettent du baume au cœur nous sommes avec : Valérie Grumelin, psychothérapeute, fondatrice du site « le guide de l’infertilité » (http://www.guide-de-l-infertilite.fr/)

Emission France 5 « Allo docteur » du 03 mars 2014

Les réponses avec le Dr Philippe Brenot, psychiatre sexologue, et Valérie Grumelin-Halimi, psychologue :

« Il y a des sous-déclarations concernant la masturbation. La question posée dans toutes les études est la suivante : vous êtes-vous déjà masturbé une fois dans votre vie ? Nous sommes aujourd’hui à un fort taux de 70-80% mais moins de la moitié des femmes ont une pratique habituelle de la masturbation. Et seulement un tiers des femmes ont une pratique assez intense de la masturbation. Cela a un lien assez direct avec l’épanouissement facile, ce que l’on pourrait appeler l’autonomie. C’est-à-dire que je peux jouir indépendamment de son partenaire. Cela donne à la région génitale une capacité de décharge orgasmique par exemple. »


Hérédité des troubles psychologiques

Les traumatismes psychologiques peuvent-ils être héréditaires?

Hérédité des troubles psychologiques

Secrets de famille, phénomènes de violences de société, démence, stress, pression familiale ces expériences peuvent-être parfois immuables  et toucher les descendants eux-mêmes .

Chaque génération transmet vraisemblablement un héritage positif mais aussi, des legs  beaucoup moins gratifiants et bien souvent problématiques.

La douleur, le deuil, les souffrances se transmettent donc aux générations suivantes malgré les mots non exprimés.

Les événements traumatisants ne touchent pas seulement les personnes,  mais aussi leurs descendants.

Comment un trauma peut-il être héréditaire?

A chaque vague de réfugiés , sa cohorte d’enfants traumatisés. Ils ne sont pas conscients de l'être , pourtant bien évidemment, ils ne sont point épargnés. Ils héritent pourtant des traumatismes de leurs parents , ils traînent le lourd fardeau d'une dynamique familiale brisée, perturbée, d’une forme de sacrifice.

Comment ces cicatrices de l’âme , se transmettent-elles?

Il existe quatre niveaux de transmission générationelle ,

  • la première la plus profonde c'est l'épi-génétique qui touche aux mécanismes de création du stress.
  • La transmission des maladies du stress de la mère à l'enfant .
  • Le traumatisme de la transmission mentale et violence physiques domestiques et éducatives.
  • Et puis enfin les mécanismes inconscients conduits par des réflexes incontrôlés produits par le cerveau limbique.

Les enfants développent alors, les mêmes symptômes que s'ils avaient vécu les mêmes souffrances que leurs parents.

Ainsi nait le sentiment de culpabilité , les maladies psychosomatiques , l'anxiété, les troubles de l'attachement, les peurs de l'abandon, des difficultés à trouver ou à prendre sa place.

Lorsque l’on regarde attentivement les parcours généalogiques des familles, on observe la récurrence des différentes formes de souffrances, particulièrement dans le domaine des abus sexuels.

Lors d'une thérapie les souvenirs refont surface et permettent  aux patients de pouvoir exprimer les non-dits, les secrets.

Lorsque les patients révèlent toutes ces violences, ils finissent par évacuer leurs traumatismes en recouvrant  la mémoire des souvenirs refoulés durant de nombreuses années.

Mettre au jour ce passé enfoui, permet à la personne de pouvoir sortir d'une situation toxique.

Le rôle des parents, est en principe un rôle de protecteur, pas toujours facile à assumer et à mettre en place si leur propre vie fut impactée par des souffrances non digérées et même reconnues. Bien souvent, ils ont été eux-mêmes victimes de faits traumatisants et sans même en avoir conscience, ils perpétuent la souffrance dont ils ont été l'objet.

Ces traumatismes peuvent entraîner des troubles de la personnalité et les phénomènes d'auto mutilation.

Un couple qui a donc évacué ses traumatismes permet aux enfants de vivre dans la chaleur et  l'harmonie d'un foyer équilibré. La thérapie permet donc aux couples d'être alignés et harmonieux pour pouvoir partager le meilleur entre eux et avec leurs enfants. Elle permet donc en effet d'évacuer  les pires de toutes ces charges émotionnelles, au lieu de les garder sous silence et de les perpétuer par l’inconscient aux générations suivantes.

Ma technique de libération de l'inconscient ( ORIUS) a toute sa raison d'être pour épurer et aplanir toutes ces souffrances ressenties pour devenir enfin libre d'être soi.

Témoignage d'une patiente d'abus sexuel

Article-psychologie-magazine-grumelin-hailimi

Article Psychologie Magazine Mai 2017

Témoignage de patiente suite à la lecture de l’article et d’une thérapie ORIUS dans mon cabinet

Témoignage de patiente suite à la lecture de l’article et d’une thérapie ORIUS dans mon cabinet

Article Psychologie Magazine de Mai 2017

Le traitement et suivi psychologique du surpoids

bastille

Art-Thérapie – venez découvrir mon travail

Je vous invite à découvrir mon travail :

Grand marché d’art contemporain
Paris – Place de la Bastille
27 avril – 1er mai 2017

Je vous attends sur mon stand 20C

  • HORAIRES :
    jeudi 27/04 : 11h00 – 21h00
    vendredi 28/04 : 11h00 – 19h00
    samedi 29/04 : 11h00 – 19h00
    dimanche 30/10 : 11h00 – 19h00
    lundi 01/05 : 11h00 – 19h00
  • ACCES METRO : Lignes 1, 5 ou 8 – Station Bastille

Découvrez également mon nouveau site Grum.world

Patiente avec buses pour thérapie EMDR seance de psychologie

Publication à la fédération française à l’étude de la reproduction

Ma technique novatrice augmenterait-elle les chances de grossesse"?

Oui, pourquoi?

Publication scientifique présentée lors de la 21 ème journée de la Fédération Française à l'Etude de la Reproduction (FFER) du 21 au 23 septembre 2016 à la Maison de la Chimie à Paris.

 

FFER Valerie Grumelin et Véronique Bied Damon

Publication FFER

Explications sur ma technique de travail de dépouillement du conditionnement émotionnel:
Le mental dépend du cerveau.Sans cerveau nous ne pouvons ni penser ni imaginer ni ressentir.
Notre cerveau est activé par un réseau de 90 milliards de neurones.
Nous commençons seulement à découvrir comment leur activité se rapporte à ce qu'il se passe dans notre mental.La texture du cerveau est pareille au Tofu il pèse environ 1 kilo 36 et rappelle la forme d'un chou-fleur.

Je suis attirée par le cerveau car il définit qui nous sommes.
Hippocrate disait déjà à son époque que c'est seulement du cerveau que viennent les joies et les peines les rires et les larmes les découragements et les lamentations.L'ensemble de ces émotions ne sont en fait que le comportement d'une vaste assemblée de cellules nerveuses et de leurs molécules associées.

Je vous laisse vous représenter ce que l'ensemble des conditionnements de nos parents peuvent faire comme ravages durant notre vie utérine , restés enfouis dans notre cerveau limbique, responsable des réflexes incontrôlés et influer dès la petite enfance positivement comme négativement sur nos propres modes de pensées et comportements!
Comprendre notre cerveau c'est commencer à nous comprendre nous mêmes ainsi que notre place jamais neutre dans la famille , la communauté et la société environnante.
Nous sommes capables de communiquer entre plusieurs de nos neurones à la fois disposant de la même information.Nous pouvons coordonner corriger et prendre des décisions.
Grâce à l'hippocampe nous pouvons nous souvenir et oublier.
Chaque axone de nos neurones est gainé de myéline pour isoler les axones voisins et accroître la vitesse des influx nerveux le parcourant pour traiter une information.
Le cerveau ne représente que 2 pour cent du poids corporel mais 20 pour cent des besoins énergétiques lui sont alloués.
Le génome humain comporte 22000 gènes et le cerveau utilise 70 pour cent de nos 22000 gènes sachant que leur activité est régulée par l'expérience.
A mesure que nos besoins changent des gènes différents sont activés ou désactivés.

Nous sommes donc susceptibles d'être menacés et sommes capables de nous modifier pour nous permettre croissance et adaptation. Nous sommes en évolution permanente jusqu'à se servir de nos pouces opposables pour envoyer des sms.Le cerveau se parle à lui même grâce au langage individuel et collectif de nos neurones.
Nous savons désormais que nous pouvons induire des images virtuelles conduisant notre cerveau à percevoir ces images comme étant réellement les siennes.
Dans les techniques d'hypnose et d'EMDR ainsi que dans le Rebirth intra-utérin on le constate facilement. Même l'illusion de la main en caoutchouc conduit donc le cerveau à la penser sienne et l'actionner comme telle. Il parait donc simple de conditionner un cerveau.

Mon travail consiste donc à suivre le process inverse et viser à le déconditionner en reprogrammant en lui de nouveaux ordres positifs validant sa personnalité et lui permettant de s'accomplir libéré des poids de son passé nichés dans son cerveau limbique, responsable , l'empêchant de prendre conscience de son libre arbitre.
Cette désactivation en Rebirth intra-utérin s'effectue grâce au processus de la régression appliquée par l'audio scan de l'Emdr agissant comme un relaxant idéal sur le cerveau en permettant au mental de se situer plongé dans un lieu ressource établi avec le patient au préalable de la séance le conduisant à l'harmonie en ses 5 sens. Visuel olfactif gustatif kinesthésiques et auditif.

Ainsi éveillé mais détendu à l'extrême le patient retrouve par sa renaissance un ancrage nouveau déconditionné de tout autre regard sur lui même que le seul désir d׳être authentique libre et aligné.Ceci résultant du coliculus supérieur qui joue un rôle pour l'orientation des récepteurs sensoriels de la tête vers des objets qui nous intéressent.le lieu ressource n'est autre que le lieu idéal ou le patient se ressent apaisé libre et sans danger.
Le cerveau démontre ainsi sa plasticité cérébrale.
Les émotions sont profondément dépendantes de la manière dont le cerveau et le corps réagissent l'un à l'autre.

Ainsi je permets aux patients de lever leurs blocages inconscients et de continuer leur route sans culpabilité ni frustration vers leur accomplissement.

Pourquoi parfois il est si compliqué de donner vie?
En effet comme vous l'aurez compris, ce qu'il se passe pour la mère lors de la gestation de son fœtus est du plus important pour lui !
Véritable éponge émotionnelle durant les neuf mois pendant lesquels il occupera entièrement le petit appartement tout feutré soit-il, que lui offrira l'utérus de sa maman , il captera.
Ses peines ses joies ses angoisses ses bonheurs, désirs et frustrations, attentes et déceptions, tout !
Il ressentira tout !
C'est ainsi que lui seront communiqués des conditionnements parentaux,  des son origine , c'est pour cela qu'il est bon de comprendre quels furent les sentiments animés par notre mère et notre père des notre propre conception , pour comprendre les frustrations les carences affectives qui nous ont menés à se sentir digne ou pas d'être parents , nous-mêmes .
Il est évident que l'on ne veut pas faire vivre à son enfant ce que nous avons vécu comme traumatismes durant notre première période de vie , car offrir la vie en procréant , veut dire estimer la vie que l'on a vécue, la valider valable  et suffisamment bonne pour se projeter dans un avenir positif et harmonieux , suffisamment comblés de nos attentes affectives parentales , pour donner à l'amour de notre couple marital un fruit béni de ce partage.

Prendre rdv pour une consultation