La dépression et le trouble bipolaire

Les troubles de l'humeur troubles de l'anxiété ,stress et troubles du comportement

Les troubles de l'humeur sont des maladies qui amènent les personnes qui en souffrent à ressentir des émotions intenses et prolongées qui affectent négativement leur bien-être mental, leur santé physique, leurs relations et leurs comportements.

Quels sont les facteurs de la dépression?

Bien qu'il puisse arriver à tout le monde de connaître de brefs épisodes de « hauts » et de « bas », nous n’éprouvons généralement pas d’émotions extrêmes ou de sautes d’humeur prolongées. Un sens interne de la maîtrise a tendance à modérer nos importantes sautes d’humeur et à stabiliser nos hauts et nos bas.

Chez les personnes souffrant d’un trouble dépressif de l’humeur, ce sens interne de la maîtrise peut être manquant. Lorsque survient un événement pénible, comme le décès d’un être cher, une perte d’emploi, un accident ou une maladie, un sentiment accablant d’impuissance et de désespoir peut survenir et entraîner un trouble dépressif majeur. Les femmes sont touchées par la dépression deux fois plus souvent que les hommes.

 

 

C'est quoi le trouble bipolaire?

Le trouble bipolaire, ou psychose maniacodépressive, est l’autre type important de trouble de l’humeur. Une personne chez qui l’on a diagnostiqué un trouble bipolaire connaît une alternance de sautes d’humeur qui vont des « hauts » extrêmes aux « bas » extrêmes. Ces épisodes n’ont peut-être rien à voir avec un événement de la vie en particulier et ils semblent survenir spontanément et indépendamment de tout élément déclencheur.La psychose maniacodépressive touche environ un pour cent de la population. Les premiers symptômes se manifestent habituellement à l’adolescence ou au début de l’âge adulte, et cette maladie affecte autant les hommes que les femmes. Outre la dépression et le trouble bipolaire, les troubles de l’humeur comprennent également :

  • la dépression post-partum
  • les troubles affectifs saisonniers
  • la dysthymie
  • la dépression avec psychose

Le trouble dépressif affecte tous les aspect de la vie

Le trouble dépressif majeur – que l’on appelle souvent simplement « dépression » – est différent du simple « cafard ». La personne dépressive lutte avec des sentiments de grand désespoir pendant une période prolongée. Presque tous les aspects de sa vie peuvent en être affectés, notamment ses émotions, sa santé physique, ses relations et son travail. Pour les personnes souffrant de dépression, il ne semble pas y avoir de « lumière au bout du tunnel », il y a seulement un long tunnel sombre.

Les symptômes de la dépression

Si vous (ou une personne que vous connaissez) présentez certains des signes suivants pendant plusieurs semaines, il est possible que vous souffriez d’une maladie dépressive.

Les symptômes sont notamment :

  • une perte d’intérêt et l’absence de plaisir dans les activités, y compris les relations sexuelles
  • le retrait des situations sociales
  • des sentiments permanents de tristesse, d’anxiété, d’inutilité, de désespoir, de culpabilité
  • des modifications de l’appétit ou une fluctuation de poids inexpliquée
  • un manque d’énergie; la personne se plaint de fatigue
  • des troubles du sommeil (insomnie ou sommeil excessif )
  • une perte ou une diminution de la concentration, une perte de mémoire
  • des plaintes de mauvaise santé physique sans cause identifiable
  • des pensées suicidaires

Certaines personnes souffrent d’un trouble de l’humeur appelé dysthymie. La dysthymie est une maladie chronique qui cause une dépression légère et continue pendant au moins deux ans. Une personne souffrant de dysthymie a tendance à présenter des symptômes moins graves que ceux d’une maladie dépressive majeure, mais elle a quand même du mal à vaquer à ses occupations quotidiennes en raison du trouble dont elle souffre.

À l’autre extrême, certaines personnes peuvent être atteintes d’un trouble appelé dépression psychotique, qui entraîne des délires ou des hallucinations, en plus des symptômes décrits précédemment.

 

le trouble bipolaire (maniaco-dépression) fait partie des troubles de l'humeur

Outre les sentiments de dépression, une personne atteinte du trouble bipolaire connaît aussi des épisodes de manie.

 

Lorsque des personnes connaissent des périodes de manie, elles présentent notamment les symptômes suivants :

  • un optimisme extrême, de l’euphorie et un sentiment de grandeur
  • des pensées rapides qui se bousculent et de l’hyperactivité
  • une diminution du besoin de sommeil
  • une irritabilité accrue
  • de l’impulsivité et peut-être un comportement téméraire

 

Les causes de la dépression et du trouble bipolaire

Une combinaison de facteurs peut rendre une personne plus sensible à la dépression. Ces facteurs sont notamment une maladie physique; certains médicaments; le stress; des déséquilibres biochimiques dans le cerveau, les hormones ou le système immunitaire; ainsi qu’une tendance à avoir une vision négative de la vie. Les antécédents familiaux semblent aussi contribuer aux risques de dépression clinique.

On ne sait pas ce qui cause le trouble bipolaire, bien que les recherches indiquent qu’une prédisposition génétique peut contribuer à ce trouble, car il a tendance à toucher les familles. La consommation excessive d’alcool et de drogues ainsi que le stress peuvent également contribuer à son développement.

Mon travail ici consiste à détecter les causes et les effets de votre dépression et vous aider à les gérer en évitant d’ingurgiter des anti-dépresseurs. (voir mes méthodes comportementales)

 

Mes solutions thérapeutiques
-

Energie et Fascia-thérapie

Mon Rebirth-intra utérin en régression EMDR

Art-thérapie

Rêve éveillé

L'EMDR