Vos besoins thérapeutiques

Nous avons tous besoin d’aide, pas de n’ importe quelle aide mais bien d’une aide adaptée. Alors, comment savoir que l’on a besoin d’ être aidé ?

Lorsque l’angoisse, le stress, la culpabilité, la rage la honte la jalousie ou la peur ressentis deviennent nocifs pour notre santé

quand ils persistent durablement.Quand on se sent seul, abandonné, mal aimé, ou point aimé.

Stress et infertilité

Sexualité et manque de libido

Timidité et confiance en soi enfants ados jeunes adultes

L'école des parents

Dépressions et troubles bipolaire

Le stress

Le surpoids

Le syndrome d'Asperberger-Autisme

Médiation familiale

Problème de couple

Formes de thérapies cognito-comportementalistes

On peut perdre alors sa tranquillité intérieure, sa confiance en soi et même parfois s’apercevoir n’en avoir jamais eu.
Il existe beaucoup de formes de thérapies et se dire : j’ai fait une thérapie, mais ça n’a rien donné c’est comme affirmer j’ai goûté à un fruit et je n’aime pas les fruits ! La bonne thérapie, c’est celle qui convient au patient, c’est celle qui va marcher avec lui !
C’est pour cela que les études et les expériences terrain sont fondamentales et qu’il n y a pas qu’une seule technique adaptable à tout le monde. Il y a les gens qui aiment parler, ceux qui préfèrent écouter, ceux qui aiment être touchés et ceux qui détestent  tout cela. Il y a donc moultes techniques et plus d’une centaine  rien qu’aux USA. Les thérapies psycho dynamiques  peuvent suivre les principes et pratiques telles que Freud, Jung, Horney, Adler. Les thérapeutes cognito-comportementalistes sont parfois plus cognitifs ou plus comportementalistes et peuvent s’appuyer sur une palette de techniques venant de leur formation et de leurs expériences personnelles. Mais il y a aussi l’ EMDR qui intègre des aspects d’autres thérapies et qui offre au patient une thérapie bien différente.

 

La thérapie EMDR pratiquée dans mon cabinet à Paris

En effet, l’ EMDR aide à rentrer en direct avec les émotions qui sont stockées dans la mémoire implicite et pas dans la mémoire explicite ou narrative.

Par le faisceau de  lumière émis par le thérapeute, dans un va et vient continuel, rythmé  de gauche à droite et de droite à gauche, guidant et conduisant  ainsi les mouvements oculaires, on a alors accès aux sensations physiques qui font partie de l’évènement initial qui a occasionné la souffrance.
Pas besoin donc de parler, de raconter les moindres détails de vie du moment mais juste de permettre au corps d’évacuer  ses traumatismes en s’exprimant par le ressenti des émotions  physiques provoqué par les mouvements oculaires a répétition.
En quelques séances, le patient évacue complètement  les traumatismes qui sont rappelons le  « tout évènement qui a un effet négatif durable ».
L’intelligence, le degré de spiritualité et l’instruction n’ont rien à voir avec le processus de guérison.
Apprendre à vivre avec sa blessure n’est pas du tout pareil que de la digérer complètement et de l’avoir évacué définitivement…

Déroulé des séances thérapeutiques

Mon rôle de thérapeute se situe ici comme guide du corps et de l’ esprit en aidant mes patients à travers diverses formes de thérapies à retrouver la santé, l’équilibre, le bien-être et l’harmonie ; Les séances durent  entre 30mn et une heure en fonction des besoins et sont précédées d’un diagnostique complet m’engageant à un résultat efficace et mesurable séance après séance. Au cours d’ une même séance, je peuxpasser à diverses formes de thérapies en fonction de la douleur physique ou psychologique  décryptée à évacuer.

Le stress occasionné par la vie en général et par certaines étapes en particulier demeure aujourd’hui le vecteur de risque le plus fréquent.

 

 

 

 

Mon expérience de thérapeute

J’ai pu traiter dans mon expérience professionnelle certaines formes de scléroses en plaque, anorexies, boulimies ; maux de dos, traumatismes corporels, stress liés au divorce, échec scolaire, maltraitance physique, paralysie faciale, migraines à répétition, somnambulisme, vertiges, nervosité extrême, agressivité, manque de désir et de libido sexuelle, dépression, névroses diverses …

 

Méthode de travail dans mes séances thérapeutiques

Avant de soigner, je questionne, interroge, écoute, comprends et seulement après je m’engage dans un cycle organisé en travail individuel ou en thérapie de groupe, travail précis, de temps et de gestion de ce temps de travail ensemble . Celui-ci  peut-être réalisé rapidement en séances  hebdomadaires et parfois même quotidiennes ou mensuelles, afin  de permettre un premier pas vers la guérison, dans un élan de volonté et de sérénité (environ 10 à 20 séances, en fonction des maux diagnostiqués).