Le syndrome d’Asperger-Autisme

Caractéristiques et prise en charge

Le syndrome d’Asperger est un des troubles du spectre autistique qui se caractérise par des difficultés significatives d’interactions sociales, associées à des intérêts restreints et des comportements répétés. Le langage et le développement cognitif sont cependant relativement bien préservés par rapport aux autres troubles du spectre autistique. Bien qu’elles ne soient pas requises pour le diagnostic, une maladresse physique et une utilisation atypique du langage sont souvent rapportées.

Utah Frith

Ce syndrome a été nommé après les travaux du pédiatre autrichien Hans Asperger (prononcé /ˈasˌpɜrgər/) qui décrivit en 1943 des enfants chez lesquels on retrouve un manque de communication non verbale, une diminution de l’empathie avec leurs pairs, et une maladresse physique. Ces travaux ne furent révélés qu'en 1981 par Lorna Wing, puis traduits en anglais par Uta Frith en 1915 et connaissent depuis une médiatisation importante.

La cause ou les causes exactes du syndrome d’Asperger sont encore inconnues. Certains chercheurs évoquent une cause génétique. La flore intestinale pourrait également être mise en cause. Cependant, les techniques d’imagerie cérébrale n’ont pas identifié de phénomène pathologique commun évident.

La prise en charge est centrée sur les thérapies comportementales

Lorsque le diagnostic est établi, une prise en charge pluridisciplinaire avec différentes techniques complémentaires est proposée. Cependant, l’efficacité de certaines interventions est difficile à estimer car les données sur le sujet sont encore limitées. La prise en charge est centrée sur les thérapies comportementales, qui se concentrent sur des déficits spécifiques : capacités de communications faibles, routines obsessionnelles et répétées, maladresse physique. La plupart des enfants s’améliorent quand ils deviennent adultes, mais des difficultés sociales et de communication peuvent persister.

Certains chercheurs comme Simon Baron-Cohen et des personnes atteintes du syndrome d’Asperger ont posé la question de savoir si le syndrome d’Asperger doit être considéré comme une différence plutôt que comme un handicap qu’il faut traiter ou guérir.

Les limitations handicapantes, socialement en particulier, sont associées à une singularité qui se révèle parfois être une compétence exceptionnelle.

Session de rebirth d’un jeune homme autiste 

Rebirth Therapy of an autistic young man

Ma technique de travail concernant les autistes est novatrice, elle consiste à reprendre mois après mois la période intra utérine accompagnée de l’enfant et de sa maman en y ajoutant la technique de l’ EMDR.L’enfant ainsi mis sur les genoux de sa maman , porté par elle et en fusion utérine, ressent cette fois une protection totale et une prise en charge accompagnée , mois après mois . Le déroulement d’une nouvelle relation se crée ce qui me permet de retrouver le moment traumatique qui a pu faire déconnecter certaines neurones de son cerveau.
Mon travail consiste à redonner au cerveau reptilien un nouveau réflexe.
Etant donné que la maman et l’enfant sont ensemble la relation est aisée et permet en quelques séances une évolution radicale du comportement.
Dès la fin de la première séance une connexion nouvelle se forme et le changement est constaté inmanquablement par la mère s’ il est de l’ordre traumatique.
je suis à votre disposition pour toute question concernant vos attentes.